ETUDE DE LA BIOLOGIE DU JUJUBIER (ZIZIPHUS LOTUS)

Une étude récente sur la biologie du jujubier (Ziziphus lotus (L.) Desf.) que nous avons menée dans la région de la Chaouia, zone semi aride du Maroc, a montré que cette espèce peut régénérer à partir de fragments de racines horizontales, de fragments de racines verticales,de souches entières, de petits morceaux des souches, des plantules séparées de la plante mère et des boutures de branches, avec des taux de régénération, respectivement, de 100, 54, 71, 29, 50 et 17%. Le temps moyen de levée des semences est de 154 jours. Ce temps varie selon le type de semence par ordre croissant de 102 pour les pépins, 155 pour les noyaux scarifiés, 170 pour les fruits entiers et 176 jours pour les noyaux intacts. La vitesse de germination diffère nettement d’un type de semence à l’autre. Elle est d’autant plus rapide que la capacité de levée est élevée. Le jujubier acquiert le stade vivace après le sixième stade végétatif (début ramification) et sur un temps moyen de 66 jours après levée. Le cycle biologique annuel comprend sept phases : deux phases végétatives et quatre phases reproductrices. La dispersion et la dissémination des touffes de cet arbuste dans les champs différent d’un biotope à l’autre selon les façons culturales pratiquées.